Guide d’entretien pour son climatiseur cassette

Guide d’entretien pour son climatiseur cassette

Un climatiseur à cassette permet de refroidir ou rafraîchir un volume lors d’une chaleur accablante. S’il est réversible, il permet de chauffer ce même espace. Un climatiseur cassette ou un climatiseur plafonnier est surtout utilisé dans les bâtiments du secteur tertiaire pour climatiser de grands volumes. Pour optimiser ses performances et sa durée de vie, il est très important d’entretenir la climatisation. Voici quelques astuces pour son entretien.

Pourquoi entretenir le climatiseur cassette?

Un climatiseur à cassette est un climatiseur discret, car les conduits de distribution d’air constituant le réseau sont cachés dans les faux-plafonds. Il est doté d’une grande performance car  il déshumidifie, purifie l’air. Dans une climatisation cassette, l’unité intérieure « split » souffle de l’air chaud ou froid selon le mode choisi sur la télécommande. L’unité intérieure reprend  l’air ambiant de la pièce mais aussi de la poussière dans laquelle elle est installée à l’aide de la turbine qui aspire par le haut de l’appareil et souffle par le bas et dirige le flux d’air grâce à des volets de soufflage orientables.

De ce fait, l’entretien d’une climatisation et de l’unité intérieure est nécessaire afin qu’un air ambiant sain soit maintenu, et l’entretien des deux unités permet d’utiliser les capacités de la climatisation à 100%. Les conséquences seront graves si aucun entretien n’est fait. En effet, la climatisation aura un mauvais rendement. L’air ne va plus circuler que ce soit dans l’unité intérieure ou extérieure, la turbine peut encrasser et la  qualité de l’air intérieur sera détériorée.

L’entretien de la climatisation cassette

Quelques étapes sont à suivre pour entretenir votre climatiseur.

D’abord, il faut le démonter et le déconnecter électriquement au disjoncteur. Pour le faire, il faut soulever le capot frontal de l’unité intérieure jusqu’à ce que vous entendiez un « clac », signe de blocage. Ensuite, enlever les préfiltres à air en faisant tout le tour de l’échangeur à plaque. Pour que l’entretien soit facile, il est conseillé d’ôter le capot complet en dévissant et en le sortant délicatement du bas vers le haut.

Quand il sera démonté, vous devez passer au nettoyage des pré-filtres à air car ce sont eux qui renferment l’échangeur à plaque dans son intégralité afin que l’air aspiré par la turbine soit filtré dans sa totalité  avant d’être chauffé ou refroidi par l’échangeur. Il faut également nettoyer les filtres désodorisants. Ce sont eux qui désodorisent l’air entrant dans l’unité intérieure. Puis, il est nécessaire de nettoyer et de désinfecter l’échangeur de l’unité intérieur. En fait, cet échangeur sert à chauffer ou refroidir l’air aspiré par la turbine.

Après, vous passerez au nettoyage de la turbine de soufflage et de reprise d’air. Ceci permet à la climatisation de reprendre l’air ambiant par le haut de l’unité et le soufflage par le bas. Puis, il ne faut pas oublier le nettoyage de la façade avant ou de l’armature complète. Enfin, vous pouvez remonter les éléments de l’unité intérieure. Nettoyez également le groupe extérieur. Utilisez un spray nettoyeur pour le faire ou un kit de nettoyage. Puis, n’oubliez pas de vérifier les raccordements électriques de l’unité intérieure avant le redémarrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *