Rénovation maison : les erreurs à éviter

Rénovation maison : les erreurs à éviter

Vous occupez cet habitat depuis de longues années. Le plancher s’est désintégré, la toiture a vieilli… votre édifice atteint un niveau de délabrement avancé par vétusté et vous envisagez le retaper. Vous avez acquis une maison que vous souhaitez rénover aux fins de la faire correspondre à vos goûts. Rénover une maison n’est pas chose aisée et on peut y perdre pied assez facilement. Afin de mener à bien ce projet, voici quelques erreurs à éviter.

Ne pas disposer d’un budget

La rénovation d’une maison nécessite un investissement financier non négligeable. Omettre d’établir un budget clair et précis dès l’entame vous plongera dans un vaste bourbier. Pour ce faire, il convient de s’appuyer sur les devis et avis des professionnels et les prix abordables trouvés sur internet. Ainsi au travers d’un budget établi, vous obtenez une vue réaliste des dépenses à effectuer de manière chronologique. Vous estimez les quantités requises pour chaque matériau, le temps de travail nécessaire à leur utilisation et la valeur de l’emprunt qui leur convient. En outre, le budget est l’outil idéal pour surveiller vos dépenses et réorienter vos choix.

Une gestion solo

La rénovation induit un mélange de corps de métier : électricité, plomberie, pose de parquet, isolation, plafonnage, etc. Cela suppose des travaux aussi nombreux que variés et il est tout à fait possible de les réaliser soi-même dans le cas de petites rénovations ou travaux de finition. Cependant, pour de gros projets, nous vous suggérons vivement de recourir aux professionnels : un architecte, un responsable PEB (Performance Énergétique des Bâtiments), un ingénieur en stabilité et des entrepreneurs pour chaque corps de métier préciser plus haut. Si vous éprouvez de la difficulté à faire appel à des professionnels, il existe des organismes réputés dans la gestion complète des travaux de rénovation. Pour en savoir plus à cet effet, rendez-vous sur travaux.com.

Manquer de faire un planning

Un ordonnancement dans le temps de vos travaux sur une base mensuelle sera pour vous un avantage énorme. Ainsi, un planning vous permettra d’ordonner les différentes phases de votre chantier, de déterminer le temps inhérent à chaque phase et de tenir prête chaque catégorie d’ouvriers pour éviter les interruptions éventuelles.

Investir peu pour l’isolation

Si l’isolation favorise un confort thermique intérieur, elle permet aussi une baisse des factures d’énergie du fait d’une performance optimale aussi longtemps que vous profitez de votre édifice. N’attendez pas la fin de la plupart des travaux. Pensez-y dès l’entame du chantier. Cependant, ne privilégiez pas uniquement la partie du bâtiment réservée à la rénovation. Tenez compte de l’entièreté de la structure afin d’éviter les moisissures ou les ponts thermiques. Ainsi, priorisez l’utilisation des isolants d’une épaisseur suffisante et optez pour des isolants naturels, pour leurs priorités écologiques et leur faible capacité de pollution. Parallèlement, il faudra consolider l’étanchéité du bâtiment. En effet, une bonne étanchéité vous épargne des fuites d’air et des mouvements venteux entre l’extérieur et l’intérieur.

Se procurer du matériel à moindre coût

Être méticuleux sur les dépenses est d’une importance capitale. Mais pour une rénovation, accepter dépenser pour du matériel de qualité est très avantageux. Éviter le matériel trop bon marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *