Les conseils pour optimiser l’usage d’une climatisation réversible en hiver

Les conseils pour optimiser l’usage d’une climatisation réversible en hiver

Grâce à la nouvelle technologie innovante, le climatiseur réversible peut augmenter son efficacité chaque année, il permet de rafraîchir la maison l’été et de la chauffer l’hiver. S’il est ajusté au degré le plus proche, il peut non seulement offrir un confort thermique à la maison, mais aussi être équivalent à une économie d’énergie.

Le réglage de la température en saison hivernale

Lors du passage du mode refroidissement au mode chauffage, le système de climatisation n’est pas confortable. À moins bien sûr d’utiliser une pompe à chaleur réversible, ce mode de chauffage sera très efficace selon l’expertise d’heatandsteel.be. Pour rappel, il y a une unité extérieure à l’avant du climatiseur réversible, et il y a une unité intérieure dans chaque pièce à chauffer. En hiver, en absorbant la chaleur de l’air extérieur, la température idéale peut être atteinte à l’intérieur.

Le choix du bon modèle

Tout d’abord, une bonne isolation thermique est le premier point important. Ensuite, il doit y avoir un bilan thermique pour évaluer la puissance précise du modèle à sélectionner. En fait, installez le moins de pompes à chaleur air-air (ou climatiseurs réversibles) selon vos besoins. Dans certaines régions, d’autres sources, comme le gaz naturel ou le bois, seront les bienvenues.
Afin d’optimiser les économies, il est nécessaire de choisir un modèle avec un COP plus élevé. Vous préférerez utiliser la version de la technologie Inverter pour enregistrer l’appareil. Un entretien régulier et un entretien annuel assureront sa longévité et son efficacité.

La sélection d’une climatisation avec une option programmation

À l’aide d’un système onduleur, le climatiseur réversible peut chauffer votre maison tout au long de l’hiver. Il peut également économiser de l’énergie (par rapport aux équipements traditionnels, l’économie d’énergie est d’environ 30 %). Puis, les calories présentes dans l’air intérieur peuvent être récupérées pour les exclure à l’extérieur. Il peut aussi inclure une programmation d’une pièce à l’autre, dans le but d’optimiser le confort et de réduire les coûts.

La fermeture des portes et des fenêtres

Lorsque le climatiseur fonctionne, il est préférable de fermer les portes et les fenêtres. Un geste très simple que l’on oublie souvent. Si vous ouvrez toutes les portes et fenêtres, le climatiseur doit travailler plus fort pour atteindre la température requise. Si vous ne fermez pas toutes les ouvertures de la pièce à chauffer, vous perdrez la plupart des bénéfices du climatiseur.

L’optimisation de l’usage du climatiseur

Évidemment, il est difficile de s’endormir lorsqu’il fait trop froid. Même en hiver, veillez à ne pas surchauffer la pièce. L’idéal est de 7 à 8 °C d’écart par rapport à la température extérieure, pour que vous puissiez profiter d’une bonne sensation de confort la nuit. Laissez votre bébé dormir dans une pièce dont la température maximale est de 27 °C.

La surconsommation du climatiseur

Vous devez toujours faire attention à ne pas gêner quelqu’un qui a réglé le climatiseur au maximum. Le fonctionnement du climatiseur n’est pas bon pour votre santé ou l’environnement. L’utilisation fréquente de la climatisation augmentera également la consommation d’énergie, décuplera ainsi les factures d’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *